Sur La Lune et Lady Astronaute – Mary Robinette Kowal

👋 Bien le bonjour les ami.e.s !

🎁 RĂ©jouissez-vous : Nul besoin d’attendre les soldes sur 20c and The Books, car aujourd’hui, c’est un avis offert pour un avis lu1 !

🌕 Et je vous propose, pour cette opĂ©ration spĂ©ciale, de revenir sur ma lecture de Vers la Lune, de Mary Robinette Kowal, et Lady Astronaute, de la mĂȘme autrice. CoĂŻncidence ? je ne crois pas…

â„č Sur la lune me permet de marquer le dĂ©fi 6/42 #P1D4 – Un personnage principal racisĂ©. Peut remplir Ă©galement #P4D2 un rĂ©cit fĂ©ministe, #P5D5 avec des notes de bas de page, ou #P7D4 avec une catastrophe naturelle.

â„č Lady Astronaute me permet de marquer le dĂ©fi 7/42 #P7D3 Un livre qui vous donne envie de faire du tourisme, mais peut convenir pour #P5D1 Un livre qui contient un nom de mĂ©tier, ou encore #P5D5 avec des notes de bas de page, ou #P7D4 avec une catastrophe naturelle.

📖 RĂ©cemment sorti en poche, sur la lune est le troisiĂšme opus de la sĂ©rie « Lady Astronaute » de Mary Robinette Kowal, aprĂšs « Vers les Etoiles » et « Vers Mars ». Et j’ai eu le plaisir de le lire en LC avec notre amie Marie-Eve2, du groupe des mordus. Et fort bien m’en a pris !

↔ Commençons par la premiĂšre chose qui vous vient Ă  l’esprit, je vous connais : « Nan mais n’importe quoi ? C’est Sur la lune avant Vers Mars, c’est pas logique ton histoire ! »

👀 Et bien pas du tout. Laissez-moi donc vous dĂ©senduire d’erreur3 : Alors que « Vers les Etoiles » et « Vers Mars » narrent les aventures de notre bien-aimĂ©e Elma York, mathĂ©maticienne/physicienne calculatrice, pilote puis austronaute, Sur la Lune prend le parti d’adopter un autre point de vue : Celui de Nicole Wargin, Pilote, Astronaute et Ă©pouse de SĂ©nateur candidat Ă  la prĂ©sidentielle AmĂ©ricaine.

đŸ•°ïž Ce qui explique que ce roman peut ĂȘtre lu indĂ©pendamment de « Vers Mars » : il se dĂ©roule prĂ©cisĂ©ment en mĂȘme temps.4

🚀 Cela dit, je ne vous le conseille pas : Car le point de vue diffĂ©rent amĂšne de nombreux enrichissements sur des Ă©vĂšnements vĂ©cus de loin, dans « Vers Mars ». Et l’on se surprend Ă  attendre avec hĂąte qu’ils se produisent, pour Ă©clairer notre comprĂ©hension parfois mise Ă  mal lors du tome prĂ©cĂ©dent. J’y vois une habile illustration de l’Ă©loignement que nous avons vĂ©cu auparavant, sur la route vers notre cousine toute rouge.

🌏 Et le changement de personnage principale5 n’est pas la seule diffĂ©rence notable par rapport au prĂ©cĂ©dent opus. Sur la Lune prend le parti de l’enquĂȘte, celle que Nicole devra mener pour comprendre et peut-ĂȘtre dĂ©jouer les bien vils plans de l’organisation terroriste Earth First, bien dĂ©cidĂ©e Ă  faire capoter les plans d’expansion spatiale et ainsi rĂ©cupĂ©rer les fonds pour soutenir les victimes de cette Terre Ă  l’agonie.

⌚ Mais n’allons pas trop vite en besogne : Car « Vers Mars » prend son temps : Autant dans les prĂ©paratifs forts contraignants de cette mission Lunaire, que dans le temps de l’enquĂȘte en question : On sent que Mary Robinette Kowal avait envie d’en raconter, des choses, sur cet univers.

⛑ Et pas que sur cet univers ! Car comme dans les tomes prĂ©cĂ©dents, l’uchronie ainsi prĂ©sentĂ©e est l’occasion de nous pencher sur bien des maux de notre monde actuel: D’abord dans la place de la femme, avec certes un peu plus de subtilitĂ© que Vers Mars, mais aussi dans le poids que reprĂ©sentent des pathologies communes, celles qui font de nous ce que nous sommes : Troubles de comportement alimentaire, ou maladies chroniques que nous devons parfois cacher pour ne pas risquer la mise de cĂŽtĂ©6. Mary Robinette Kowal nous en parle toujours avec subtilitĂ©, voir d’intimitĂ©, pour mieux nous amener Ă  faire preuve d’empathie et donc, de comprĂ©hension.

💉 Et comme dans Vers Mars, nous reviendrons sur la polio, cette affreuse maladie Ă©radiquĂ©e dans les annĂ©es 50 dans notre univers, mais qui persiste dans ce monde-lĂ  : Mary Robinette Kowal expliquera en effet, en postface, que le point de divergence de cette uchronie (la disparition de la cĂŽte est des États-Unis lors de l’impact de la mĂ©tĂ©orite) implique la disparition du laboratoire qui fut, en son temps, Ă  l’origine du vaccin que nous connaissons dans notre monde.

đŸ€š Une des critiques que j’avais pu faire Ă  « Vers Mars » pourrait se reformuler comme suit : Le sentiment d’avoir un dĂ©sĂ©quilibre entre les thĂšmes vĂ©hiculĂ©s et l’histoire, entrainant de fait un certain manque de crĂ©dibilitĂ© : Comment un Ă©quipage aussi raciste/misogyne pourrait tenir dans la durĂ©e. Ici, j’ai le sentiment d’un bien meilleur Ă©quilibre : À aucun moment, je n’ai eu envie d’exprimer un « olala nan mais c’est pas possible ça ne peut pas fonctionner! »

⌚ Effectivement, je l’ai dit plus haut : « Sur la Lune » prend son temps. Car il faudra attendre bien longtemps pour enfin lever le panneau solaire sur le fin mot de l’intrigue: Qui, quoi, comment ? Et je vois encore le message de ma camarade Marie-Eve s’Ă©nervant que « personne n’aille encore vĂ©rifier le stock d’explosifs »7.

đŸ’© Et puis, j’imagine que vous l’attendiez toustes, vous qui avez pris plaisir (hum) Ă  suivre les aventures digestives de nos camarades dans « Vers Mars »: Rassurez-vous : car Mary Robinette Kowal nous Ă©merveillera encore grĂące aux prodiges qu’effectuent chaque jour nos corps humains : je veux parler du miracle du transit. Qu’il soit rĂ©ussi ou non, nous aurons encore l’occasion d’observer les comportements de nos propres productions, pour le plaisir des yeux, mais pas que.

đŸ€© Alors, certes, Sur la Lune n’aura pas eu le mĂȘme impact8 sur moi que Vers les Etoiles, peut-ĂȘtre par le manque de cette scĂšne d’introduction proprement hallucinante9. Il reste cependant un excellent bouquin, qui clĂŽt trĂšs bien cette sĂ©rie ma foi fort intĂ©ressante.

đŸ‘©â€đŸš€ Mais alors, qu’en est il de « Lady Astronaute », le court recueil de nouvelles ? au nombre de 5 pour 120 pages, elles se lisent vite, trĂšs vite.

➕ Bien qu’elles ne soient aucunement indispensables, elles permettent de s’Ă©tendre un peu plus sur cet univers uchronique. Malheureusement pas toujours pour le meilleur : Je rejoins ma camarade Marie-Eve sur ce point. Notamment sur cette premiĂšre nouvelle « prĂ©-mĂ©tĂ©orite », qui s’invente une responsabilitĂ© humaine alors qu’il n’y en avait nul besoin : Le hasard pouvait tout Ă  fait expliquer cette divergence, sans impliquer quelconque vellĂ©itĂ© terroriste. Dispensable.

đŸ€” Les autres nouvelles laissent (un peu trop ?) la place auxnon-dits. Qui sont les personnages Ă©tranges recontrĂ©s ? Pourquoi des enfants dans cette capsule spatiale ? Un feu d’artifice, vraiment, mais… pourquoi ?!

đŸ€© « Lady Astronaute » est cependant sauvĂ© par la derniĂšre nouvelle, « La Lady Astronaute de Mars », qui vient clĂŽre les aventures de Nathaniel et Elma York, non sans Ă©motion et sans tristesse, mais de la plus belle des maniĂšres.

đŸ’© Et puis il y est aussi question de caca… DĂ©cidĂ©ment, on ne se refait pas.

📖 RĂ©sumĂ© de « Sur La Lune« 

Sur Terre, la situation est critique : le climat se dĂ©tĂ©riore inexorablement et les tensions politiques s’accroissent.
Une coalition internationale espĂšre envoyer le plus de gens possible sur Mars avant que la planĂšte bleue ne devienne inhabitable, mais il est Ă©vident que tout le monde ne pourra pas partir. Les manifestations contre le projet de conquĂȘte spatiale virent Ă  l’Ă©meute et des tentatives de sabotage des fusĂ©es sont mises au jour.
Le FBI craint dĂ©sormais un attentat de grande ampleur visant la colonie lunaire, premiĂšre Ă©tape vers Mars, ce qui condamnerait dĂ©finitivement le programme spatial. Nicole Wargin, l’une des premiĂšres femmes astronautes, amie d’Elma York, se voit confier une mission en urgence pour le dĂ©jouer sur place. Malheureusement, le moment est plutĂŽt mal choisi pour quitter la Terre : son mari, gouverneur du Kansas, envisage de se lancer dans la course Ă  la nouvelle Maison-Blanche. Alors qu’Elma est Ă  mi-chemin de Mars, si Nicole Ă©choue, la survie de l’humanitĂ© pourrait ĂȘtre compromise.
Avec Sur la Lune, Mary Robinette Kowal donne une nouvelle orientation Ă  sa sĂ©rie de la « Lady Astronaute » : la science-fiction se teinte de thriller et d’espionnage. Politique, trahison, attentats et tentatives d’assassinat pimentent cette nouvelle aventure qui peut se lire indĂ©pendamment des prĂ©cĂ©dentes.

📖 RĂ©sumĂ© de « Lady Astronaute« 

Elma York est une cĂ©lĂ©britĂ© sur la planĂšte rouge, suite au rĂŽle dĂ©terminant qu’elle a jouĂ© lors des colonisations lunaires et martiennes.
D’aprĂšs les mĂ©decins, son mari, Nathaniel, n’a plus que six mois Ă  vivre. Officiellement toujours astronaute, Elma est toutefois clouĂ©e au sol Ă  cause de son Ăąge. Elle brĂ»le de partir dans l’espace, mais peut-elle abandonner Nathaniel ?
Les cinq textes qui composent ce recueil appartiennent tous, comme le roman Vers les Étoiles, Ă  la sĂ©rie Lady Astronaute. La nouvelle « La Lady Astronaute de Mars » a reçu le prestigieux prix Hugo.

đŸ—’ïž Notes de bas de page

  1. Comment ça vous n’avez pas payĂ© ??? ↩
  2. Le plaisir ou l’abnĂ©gation, selon le protagoniste dont on considĂšre le point de vue. ↩
  3. Vous dĂ©caper d’erreur ? vous rincer d’erreur ? Nah, vous dĂ©senduire c’est pas mal. ↩
  4. Oh non pas lui. ↩
  5. Parait que c’est une faute d’accord, selon mon correcteur. Et bah feuque le correcteur. ↩
  6. On est toustes flinguĂ©.e.s, globalement. C’est un miracle qu’on survive, finalement. ↩
  7. Ah, mais quand elle s’Ă©nerve comme ça, elle devient ingĂ©rable, c’est hallucinant. ↩
  8. le mĂȘme deep impact ? ahah ? ↩
  9. J’en fais des cauchemars, je vous jure. Pire qu’imaginer Seb Goku qui me poursuit tout n… bref. ↩

3 commentaires

  1. Je suis en pleine lecture de Sur la lune, et je dois bien avouer que celui-ci, comme le prĂ©cĂ©dent, n’atteint pas, selon moi, le niveau de Vers les Ă©toiles.
    Je trouve ça long, et rĂ©pĂ©titif, et ce que l’autrice aborde on l’a dĂ©jĂ  lu une fois, deux fois, trois fois dans les opus prĂ©cĂ©dents.
    Mais bon, ça se lit bien et je voulais finir la série.
    Quant aux nouvelles de Lady Astronaut, je suis totalement d’accord avec toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *